logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

14/06/2010

Nounours !

 

Nounours!.jpg

Avec un protecteur comme celui-ci, pas de danger à l'horizon !

 

11:40 Écrit par Hélène Merrick dans Blog | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : réconfort, dodo, refuge

Commentaires

coucou !
j'espère que mon Ness est bien gardé par ton nounours qui l'accompagne ?

entre deux averses !

Écrit par : Marie-Therese | 14/06/2010

Et ben moi je connais une belle histoire que me racontait ma grand mère ...

" Il était une fois trois petites fées, très pipelettes : elles ne s’arrêtaient jamais de parler. En plus, elles adoraient faire des bêtises. Ces petites fées se moquaient de tout le monde et elles utilisaient leurs pouvoirs magiques pour inventer mille et une farces.
A l’école, leur maître, le grand sorcier Praline, n’en pouvait plus. Le jour où, pour s’amuser, elles transformèrent sa barbe blanche en une immense chaussette, le grand sorcier Praline se fâcha pour de bon et il décida de les punir.
Il les envoya au bout du monde, dans un endroit le plus reculé, le plus triste et le plus froid qu’il pût trouver. Ce bout du monde, c’était la montagne.
Or, sur cette montagne, dans une grotte, vivait un vieil ours.
C’était un drôle d’animal un peu bourru, qui ne voyait jamais personne. Alors, il avait pris l’habitude de parler tout seul. Le matin en se réveillant, il disait : "L’ours a faim." Et il avalait son petit-déjeuner. Quand il ne trouvait que de vieilles racines, il disait : "L’ours en a marre", car il préférait le miel, les feuilles fraîches et les poissons.
Tous les soirs, avant de se coucher, il se racontait sa journée : "Ce matin, l’ours a mangé une truite". Cet après-midi, l’ours s’est lavé les pieds. Ce soir, "l’ours a envie de miel."
Le premier soir, les petites fées se cachèrent dans la grotte. Quand l’ours entra, il entendit des rires. Puis il vit toutes ses affaires, sa cuillère, son assiette, sa tasse, sa table s’envoler. "Qui est là ?" demanda l’ours. Personne ne répondit. "Qui est là ?" répéta-t-il plus fort. Les petites fées riaient mais ne se montraient pas...."
......................................................
Suite tant éventuelle qu'aléatoire au prochain épisode ........

Écrit par : Zorg | 14/06/2010

Olala!! si Zorg décide de nous raconter l'histoire des fées et de gros nounours solitaire!!Moi, c'est l'histoire de boucle d'or et des trois ours que ma maman adorait me raconter!! Ma foi, j'irai bien me nicher dans les bras de ce nounours bleu pour faire de beaux rêves!!! BISOUS MISS HELENE fan

Écrit par : FAN | 14/06/2010

Alors l’ours se mit en colère, une terrible colère. Il tapa sur le sol avec ses pattes, il sortit ses griffes, et il cria de toutes ses forces, de toute sa grosse voix : "L’ours n’aime pas ça. L’ours en a marre."
Comme par magie, ses affaires, son assiette, sa tasse, sa table et son lit vinrent se ranger doucement à leur place.
L’ours dit encore : "L’ours en a marre. L’ours veut dormir."
Il se coucha, il s’endormit et il oublia tout. Mais au milieu de la nuit, cela recommença. L’ours fut réveillé par des voix qui riaient et qui chantaient. Il ouvrit les yeux et il vit la lumière de milliers de bougies allumées.
A l’entrée, trois petites fées l’attendaient. "On s’ennuyait…" dirent-elles.
Leurs sourires étaient malicieux et leurs yeux brillaient.
Puis les fées s’écrièrent : "On est des fées, on est punies, on doit rester ici."
"L’ours veut dormir" dit l’ours. Mais les fées continuaient de parler :
"Notre maître pensait qu’il n’y avait personne sur cette montagne, mais vous êtes là. Quel drôle d’endroit !" ..."L’ours a sommeil" dit l’ours un peu plus fort. Les fées ne l’écoutaient même pas. "Et si on jouait à chat brûlé ?" crièrent-elles. Alors l’ours hurla : "L’ours en a marre !" ...
Toute la nuit, le vent balaya la montagne, aplatissant l’herbe et effrayant les animaux. Le lendemain, l’ours ne trouva rien de bon à manger. Il bougonna : "L’ours en a marre." Il partit à la pêche et quand il fut bien installé, les pieds dans l’eau, assis sur son rocher, il entendit derrière lui : "Et si on jouait ?" Les petites fées avaient déjà les pieds dans la rivière. L’ours chuchota : "Taisez-vous, les pipelettes ! Les poissons vont vous entendre. L’ours veut le silence." ...
.................................................
Bon , la suite demain ....
Quel boulot que cette histoire ...
mieux vaut la raconter que l'écrire
Bonne journée Miss Tinggette
A propos, as tu reçu ma vidéo dans ta BAL ?

Écrit par : Zorg | 15/06/2010

Le soir, l’ours rentra à la grotte. Il ne pensait plus aux fées, mais elles étaient toujours là.
Il se raconta sa journée : "L’ours a vu un grand poisson doré filer dans la rivière avec ses deux petits. L’ours a suivi les abeilles jusqu’au grand arbre creux et il a léché leur miel. L’ours a rencontré un oiseau qui lui a dit un secret…"
Les petites fées tendaient l’oreille. La nuit tombait et l’ours continuait à parler : "L’ours a vu les fourmis ramasser les framboises…"
Tout doucement, les petites fées s’approchèrent. L’ours les vit mais il ne bougea pas.
Il poursuivit : "L’ours a entendu une chouette et elle habite tout près d’ici." "Est-ce que tu connais son nom ? " osa demander la plus curieuse des petites fées. L’ours répondit de sa grosse voix : "L’ours connaît le nom de tous les habitants de la montagne !"
Alors, les fées se blottirent contre lui et l’ours raconta les animaux de la montagne. Les fées écoutèrent longtemps, longtemps… jusqu’à ce que, doucement, leurs yeux se ferment. Le lendemain matin, quand l’ours se réveilla, il aperçut un vieil homme......

......................................

NDLR : Suspense : sentiment d'attente angoissée que peut éprouver un lecteur, un spectateur ou un auditeur parvenu à un moment décisif de l'action et tenu en haleine sur le dénouement de celle-ci; procédé dramatique utilisé par un cinéaste ou un auteur pour tenir en haleine le lecteur, le spectateur ou l'auditeur..........

bon ...à demain si vous le voulez bien.......

Écrit par : Zorg | 16/06/2010

Le lendemain matin, quand l’ours se réveilla, il aperçut un vieil homme qui lui demanda d’un air admiratif : "Comment fais-tu, Ô ours de la montagne, pour que les petites fées soient si sages ?"
L’ours répondit : "L’ours sait raconter des histoires."
Alors le vieil homme déclara : "Je te félicite. Je suis le grand sorcier Praline. Je lève la punition. Maintenant, les petites fées doivent retourner chez elles."

Les fées pipelettes dirent au revoir à l’ours et elles disparurent. L’ours resta seul. Les jours passèrent et la montagne lui parut de plus en plus triste.
Un soir, l’ours soupira : "L’ours s’ennuie."
Et avant même qu’il ait eu le temps de le répéter, les trois petites fées apparurent devant lui : "Nous sommes de nouveau punies ! On l’a fait exprès. On est là pour longtemps. Dis, tu nous racontes une histoire ?"
Juste pour le plaisir de rouspéter, l’ours dit en souriant : "L’ours en a marre."

Écrit par : Zorg | 17/06/2010

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique