logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

22/07/2011

Poisson - Chambre Chapitre 9

Chapitre 9 (hélène) :

Queue de Poisson, ou La Chambre sans nom - 9

M. et Mme Voisin n’aiment pas les bruits de fêtes. Ils n’aiment pas la musique, ils n’aiment pas les bonnes odeurs de cuisine, le parfum des oignons qui grésillent, celui du bon pain chaud, celui de la vanille des pâtisseries. Ce qu’ils veulent c’est embêter les autres. Justement, chez Fanfan et Gigi, il y a une flopée de gens qui s’amusent, s’esclaffent, trinquent, chantent, dansent et improvisent des figures à la Esther Williams dans la piscine. « Qu’allons-nous faire ? se demandent-ils, et si on leur balançait encore plus de bruit ? »

 

Trois belles et leurs poupées.jpg

A côté, l’ambiance est au zénith. Dominique et son piano démontable swinguent frénétiquement, entraînant avec lui les voix chaudes des messieurs et les ravissants sopranos des dames. Parfois on ne sait pas si ce sont elles ou eux qui vocifèrent ou gazouillent, tant est explosive la bonne humeur de tous.

Dominique a l’air pondéré et disert, c’est une homme svelte qui a l’air d’être né la veille, on ne comprend pas son obstination à se faire appeler « Papy »dom, vu que le lait maternel vient à peine d’être essuyé de son nez. Ce chérubin multi-doué, en plomberie comme en musique, sort deux cartons de son coffre à surprises, avec dedans des photos prises dans tous les pays du monde. Il les distribue à la ronde sous les acclamations de ses admirateurs médusés.

Pierrette et sa poupée.jpg

Encore des cadeaux, après les victuailles du Grillon, les sculptures en bois de Catherine et son doudou, les poupées de Fanfan et Gigi !

Pendant ce temps, les voisins ont appelé un numéro secret. Au bout du fil, deux personnages demeurés à l’Hôtel du Franc Courtois répondent : « Nous ne sommes pas agents pour rien ! Nous allons vous arranger ça illico. » Suit une avalanche d’invectives dans cette langue chantante que seuls Costaud le Frisé et Christian le Grillon ont reconnue, petit coréen par ci petit coréen par là, tico tico par ci tico tico par là, vamos à la playa, oh ohoh ohoh !

Au son des chants et du piano, soudain, sur la table du banquet des Comtois, des petits personnages s’agitent. Oui, ce sont les poupées, doudous, pas vaudous, Joelle vous l’a dit. Les sculpteurs pavoisent : « mais oui, le bois c’est vivant ! » Les poupées de bois, de laine, de coton s’animent, échappent à leurs propriétaires, dansent la gigue sur les plats.Christiane et sa poupée.jpg

A peine a-t-on le temps de réagir qu’un fracas se produit près du portail.

On entend les voisins rire à tue tête : « Ca va déchanter maintenant, chez les blogueurs ! »

Un barrissement accompagne cette menace. Au loin sur le sentier menant à la maison orange, une roulotte apparaît, une seconde, une troisième. Les barrissements redoublent. Des oreilles gigantesques se dressent au-dessus des barrières, trois éléphants, rien que ça, avancent à gros pas vers le pique nique. La terre tremble sous leur poids. Dix chevaux cavalent autour d’eux. Des écuyères, jongleurs, des acrobates s’agitent dessus et à leurs côtés.

« Tu fais vraiment les choses en grand, Fanfan ! », s’exclament les invités éblouis. « Mais c’est pas moi, » dit la Comtoise, ébaubie. « Alors c’est toi, Gigi ? » « Ben non, dit le z’amour de Fanfan, j’ai rien fait ! »

Réjouis les voisins croient avoir joué un mauvais tour aux invités. Manque de pot, l’arrivée d’un cirque ambulant est accueillie avec des vivats par les amis des Franc Comtois. Les petites poupées de bois se déchaînent et sautent au-devant des clowns et des trapézistes. Quelle soirée, mais quelle belle soirée !

Tourner du bois.jpgLes voisins, dépités, s’enferment et regardent un film à la télé, « Le Septième Sceau », d’Ingmar Bergman ; ils croient que c’est un film avec les Charlots, avec tartes à la crème et lancements de seaux d’eaux sur le voisinage et les gendarmes. Au milieu du film, ils se disent qu’ils vaudraient mieux aller vivre ailleurs, sur une île dont les habitants ne connaissent pas l’industrie du cinéma. Et même plutôt sur une île déserte, sans personne autour.

Pendant ce temps-là, de l’autre côté de la haie, la bloguinade bat son plein.

 

(A suivre !)

 

19:28 Écrit par Hélène Merrick dans Feuilleton | Lien permanent | Commentaires (17) | Tags : feuilleton collectif bloguinade romancée

Commentaires

ici , tout est musique,
un tableau, un paysage, un livre, une poupée, un voyage,
et quoi, d'autres encore... ?,
et bien la bonne humeur de la bloguinade ...! et le partage ...!
souvenirs, souvenirs !

Écrit par : Marie-Thérèse | 22/07/2011

Coucou la fée Léléna !

Ben ! dis donc les éléphants ça trompent énormément dans le pré Comtois .
Je m'éclate comme un p'tit pétard en te lisant et j'imagine le spectacle , hi !
Et si on en faisait un film à la façon de qui tu veux ....
J'attends la suite chez Josette la Joëlle .
Bonne soirée avec ton zamour de frisé , bizoux Françoise !

Écrit par : françoise la comtoise | 22/07/2011

Tu as l'imagination débordante ma chère Hélène et c'est un plaisir de vous lire toi et Josette....
Bon week end
Bisous
Anita.

Écrit par : anita | 22/07/2011

Bravo aux écrivaines pleines de fantaisie et surtout un délire digne des éléphants roses !!!
Bises à vous 2 et je vais voir chez Josette si elle a déjà écrit la suite !... un vrai régal.

Écrit par : Biche | 22/07/2011

C'est en continuant de swinguer que ma Sophie a perdu sa chaussure dans la voiture et même hors la voiture. Elle me regarde t'écrire et me dit de te saluer bien bas. Elle est calmée et regrette un peu ses soeurs.
Bises
Geneviève

Écrit par : Geneviève | 22/07/2011

Existent-ils vraiment ces voisins ? Je pense que oui....

Belle imagination et comme c'est plaisant ces réunions.... Belle journée.

Écrit par : patriarch | 23/07/2011

"Dominique et son piano démontable swingue frénétiquement, entraînant avec lui les voix chaudes des messieurs et les ravissants sopranos des dames. Parfois on ne sait pas si ce sont elles ou eux qui vocifèrent ou gazouillent, tant est explosive la bonne humeur de tous.

Dominique a l’air pondéré et disert, c’est une homme svelte qui a l’air d’être né la veille, on ne comprend pas son obstination à se faire appeler « Papy »dom, vu que je lait maternel vient à peine d’être essuyé de son nez. Ce chérubin multi-doué, en plomberie comme en musique, sort deux cartons de son coffre à surprises, avec dedans des photos prises dans tous les pays du monde. Il les distribue à la ronde sous les acclamations de ses admirateurs médusés."

Faut quand même pas exagérer : j'ai 5 petits-enfants, entre 12 et 8 ans.
En tous cas moi je ne sais pas si je bois du lait , mais je n'ai pas vu passer d'éléphants...


dominique

Écrit par : papydompointcom | 23/07/2011

Des éléphants roses ???? je n'ai rien vu !!
Bisous
Nicole

Écrit par : Nicole | 23/07/2011

et bien il y en a qui étaient drolement plus emechés que je le croyais. pas vu les elephants "putain faut le faire "mais vous regardiez où? moi j'en ai vu deux, le troisième, je ne l'ai pas vu car il se cachait derrière Gigi, c'était une éléphante timide et frêle qui a finit sa soirée en se balançant sur une toile d'araignée, mais si Lélène le dit c'est qu'il y en avait !
et puis si vous parliez coreen vous sauriez pourquoi je n'en ai vu que deux, dans cette langue deux égale trois!
bises ma petite fée,on arrive bientot au bout, enfin je crois, bon continuons, mettons nos lampes de spéléo et en avant !

Écrit par : josette | 23/07/2011

je suis bien obligée de repondre en vitesse, hier j'étais dans les deux chèvres, je suis revenue ce matin ,demain dimanche repos et lundi j'y retourne ...alors je viens lire je t'ecris la suite et je decolle ...au fait tu sais mon père eut un cirque un moment de sa vie ...mais il n'y avait pas d'éléphant!
voilà pouquoi j'ai été touchée de l'arrivée de ce cirque!
bises à la fée et à son prince charmant

Écrit par : josette | 23/07/2011

Le vin du Jura a tout de même du bien me monter à la tête car je n'ai pas vu les éléphants J'étais un peu obsédée par la machine à tourner le bois qui ne voulait pas coopérer avec moi...mais c'était peut être moi qui était trop raide( il a dit ça le tourneur...)
Je vais aller chez qui tu sais qui a surement déjà sorti la suite de sa manche
Bon dimanche pour vous deux.
Bises à partager Brigitte

Écrit par : fleurbleu | 23/07/2011

Bon jour Hélène, je n'y étais pas mais à te lire je me pose la question ?
La Françoise a de bons voisins, je peux t'avouer que si cela s'était passé
près de chez moi la fête ne se serait pas terminée sans moi...
Bises l'Artiste !

Écrit par : Charline | 24/07/2011

Je sais que dans ma saoulographie
Chaque nuit pour des éléphants roses
Je chanterai la chanson morose
Celle du temps où je m'appelais Jacky...

mais non mais non on n'avait juste bu une lichette , juste une lichette de vin du Jura....
Bises
ANNIE

Écrit par : maminie | 24/07/2011

pourquoi les éléphants étaient ils roses demandes tu à Nicole la berrichonne ben c'est parce que c'est toi l'écrivaine et que t'es une fille !!!!

Lol et bises
ANNIE

Écrit par : Maminie | 25/07/2011

Encore une belle Fleur bleue et une Campanule sur ta Note et Images , qui Regardent Vivre les petites poupées , en rêvant d'évasion avec Les Bouchons Voyageurs .
Merci pour ces nouvelles photos et l'épisode du feuilleton qui nous amuse bien .Bonne soirée . huguette

Écrit par : macary huguette | 25/07/2011

Des poupées amazones d'un jour, des poupées trapézistes ,tout un petit monde en bois qui s 'anime,comme le cousin Pinocchio!Josette couchée sur le sol ,le regard fixé sur l'enorme
patte d'éléphant au dessus de sa tête ,le Grillon dirigeant l'orchestre ,Françoise domptant ses fauves avec cancoillotte pour récompense ,Christiane jouant les otaries ,z'amour ,le clown au nez rougi par le vin du Jura réconfortant le grand frise devenu Pierrot,et tout ce monde joyeux pour la grande parade! Mais quel cirque en Franche Comté!
Les voisins?à la moulinette'

Tico tico par ci tico toco par là.....

Bises de clarkounette sur les gradins

Écrit par : Betty | 26/07/2011

j'avoue, que ce soit chez Josette ou chez toi, je ne saisis pas l'évocation d'éléphant et coréen, je ne devais pas être présente pour certains moments. Bien la rédaction! Bises. Renée

Écrit par : Campanule | 26/07/2011

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique