logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

15/09/2018

Les Larmes de Glace 2018 (1)

LES LARMES DE GLACE , version 2018

Chapitre 1 : La Planète des Nieus

Une saison nouvelle se lève sur la Planète des Nieus

Dans sa maison de rocaille, Hermeline émerge lentement de son sommeil d’hiver. Elle étire ses bras souples, lisse sa fourrure soyeuse de ses doigts fins, secoue ses cheveux rouges. De ses mèches s’échappent allégrement les étoiles multicolores qui peuplent la planète : Les Nieus. Leurs yeux clignotent, éclairent la voûte de pierre, et leur procession chatoyante ouvre le chemin à la lumière pâle de leur territoire glacé.

détails Herm ds Jerry&Lilly.jpg

Dans la grotte illuminée, vaste comme une cathédrale, de multiples galeries se perdent à l’infini ; on peut apercevoir, au fond de l’une d’elles, une porte scintillante qui ressemble à un Nieu immobile.

La planète d’Hermeline est déserte, seuls y survivent des milliers de Nieus, étoiles tombées des cieux. Ce n’est qu’une escale pour les voyageurs de l’espace,

Un garçon aux cheveux écarlates se précipite vers la femme féline dont les oreilles se dressent d’étonnement.

  • - Bonjour, Miss Marmotte ! Réveille-toi, l’hiver est passé !

Hermeline baille et déroule sa longue queue tachetée :

  • - D’où sors-tu mon petit Poco ? Tes joues sont toutes rouges !  
  • - J’ai couru pour t’annoncer une grande nouvelle, j’ai parcouru l’espace durant ton sommeil …
  • - Attend attend, petit malin, laisse-moi rassembler mes idées, je suis encore un peu étourdie
  • - Quelle habitude désuète aussi, passer six mois de l’année à hiberner ! Tu es pourtant plus humaine que féline
  • - Ca me plait, et si tu ne l’as pas remarqué, notre planète est froide, poussiéreuse, peuplée seulement d’Etoiles Tombées
  • - Chut ! Tu sais bien que les Nieus n’aiment pas qu’on les qualifie d’Etoiles Tombées
  • - Bon, alors dis-moi ce que l’Espace t’a appris de nouveau
  • - J’ai découvert une planète merveilleuse, pleine de couleurs, de joie, de musique, couverte d’arbres à miel, de fleurs aromatiques…
  • - Voilà de quoi déclencher des gargouillements dans mon estomac vide ! Je vais vite prendre une bonne douche et je te suis dans ce nourrissant paradis !

    Herm & Poco pastille.jpg

Quelques ablutions plus tard :

  • - Je suis prête !
  • - A me suivre ?
  • - Oui, mais avant, je voudrais savoir ce qui se cache derrière la porte scintillante, là-bas, au fond de ma caverne
  • - Pourquoi, quelle importance ? Elle a toujours été là, et chaque fois qu’on essaie de s’en approcher, elle s’éloigne encore et encore
  • - Je me suis promis, pourtant…
  • - Et tu n’en as jamais le temps, à part hiberner et hiberner, tu ne fais rien d’autre ici !
  • - Il fait si froid ici, c’est toujours l’hiver
  • - Eh bien, tu vas être gâtée, je t’emmène sur la planète la plus agréable de l’univers
  • - Plus belle que la Terre ? 
  • - - La Terre… Tu sais bien, Hermeline, que je ne l’ai pas beaucoup connue.
  • - Je t’y ai trouvé, pourtant…

 

Hermeline s'éveille (2) .jpg

La Terre. Des décennies et peut-être des siècles plus tôt, Hermeline y vivait, avec les Humains et les Extra-Terrestres intégrés au mode de vie terrien. Les Humains, de tout temps poussés par leur désir de conquête, avaient semé le désordre dans l’univers ; des guerres spatiales avaient bouleversé les peuples. En masses, la population s’était exilée sur d’autres planètes.

Hermeline avait ramassé Poco, un petit garçon abandonné dans des ruines. Elle l’avait emporté avec elle. Après un nombre incalculable d’années lumières, ils s’étaient éloignés de la Terre. Par la même occasion, il avaient échappé aux méfaits du Temps, si bien qu’après leurs voyages intergalactiques, ils demeuraient tels qu’à leur départ : elle une jeune Terrienne du 21ème siècle au pelage tacheté et lui, un enfant du futur. Poco ne désespérait pas de grandir et de devenir un jeune homme costaud capable de défendre sa bienfaitrice contre tout danger !

Leur havre, la Planète des Nieus, plate et bleuâtre, est couverte de globes transparents sous lesquels se reposent les étoiles tombées, les Nieus multicolores. Pas une autre âme qui vive.

Hermeline et Poco ont vogué si loin et si longtemps dans l’Espace qu’ils ne savent plus où retrouver la Terre, ils ignorent même si elle existe encore quelque part dans l’immensité.

(A suivre...)

 

13:54 Écrit par Hélène Merrick dans Dessins, Feuilleton, Livre | Lien permanent | Commentaires (2)

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique