logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

11/01/2012

Retour aux sources

Un de ces rares jours de soleil à Paris, j’ai eu la chance de n’avoir aucune obligation urgente à accomplir. Mon esprit n’a pas réfléchi, mon corps non plus. J’étais prête depuis le matin à sortir, bottée, manteaulée, un sac à la main et un appareil photo dans l’autre. Un ticket de métro en guise de passe passe et me voici en route vers la station Saint Sébastien Froissard.

C’est MA station, celle qui, sur la ligne Balard-Créteil (avant c’était Balard-Charenton, on disait que Charenton c’était « chez les Fous », il y avait un asile au bout de la ligne) restera celle de mon enfance, celle qui donne directement sur le boulevard Beaumarchais. A deux pas de là, il n’y a qu’à se retourner, c'est MA rue, la rue du Pont aux Choux. Je vous l’ai décrite il y a environ deux ans. Je voulais y retourner, photographier ce qu’il en restait, priant pour qu’on n’ait pas tout détruit de mes souvenirs.

Pont aux choux.JPG
La boulangerie Auger du haut de la rue est toujours là, même si elle a changé de nom, en face il y a aussi la grande crèmerie épicerie où Maman m’envoyait chercher du lait dans un bidon en fer. Curieusement, je ne me souvenais pas de son nom, regarder sur la photo, c’est une surprise, Ferme Sainte-Hélène !
En descendant la rue je tombe sur la scierie dont le bruit me réveillait chaque matin, c’était un grincement familier qui me rassurait, là aussi, elle a peut-être changé de nom, mais sa façade est la même, la longueur du magasin aussi.
P1010717.JPG
Certaines portes cochères ont conservé leur aspect, même rénovées. La propreté des bâtiments m’étonne. J’attends avec angoisse d’arriver en face de la maison (l’appartement qui servait à la fois d’habitation et d’atelier à mon Papa artisan) : l’enseigne que j’ai toujours connue sera-t-elle encore là ? En dessous de nos fenêtres on voyait l’enseigne de la petite cordonnerie, une botte rouge.
P1010713.JPG

Elle est là ! Toute propre, repeinte sans doute ; la cordonnerie aussi. Elle est fermée. Je la vois fermée depuis des années quand il m’arrive de passer dans cette rue.

P1010715.JPG

Et je continue ma descente, une librairie au même endroit qu’autrefois… Tous les autres magasins ont changé, à la place de la minuscule boutique de journaux, il y a une sandwicherie, et tous les autres à l’avenant ; chez M. Joseph, qui m’a fait ma première « permanente », ce n’est plus un coiffeur, il y a des boutiques de vêtements plutôt que de denrées… Curieusement, à la place du bougnat, un café tout noir qui vendait du charbon, il y a une boutique à la devanture entièrement peinte en noir, ça ne change pas de ce côté-là, mais on ne sait pas ce qu’il y a à l’intérieur, une galerie d’art peut-être !

J’ai retrouvé mon carrefour en croix, la rue de Turenne, la rue de Poitou où il y a une école où j’ai suivi des cours dans les années 70 pour préparer un concours administratif :

P1010704.JPG

Je traverse la rue Vieille du Temple, retourne voir l’annexe du Lycée Victor Hugo où j’ai passé ma sixième et ma cinquième.

P1010708.JPG
P1010710.JPG

Me voici maintenant rue Debelleyme, la rue de mon école communale. Elle est toute pimpante, ravalée de frais, elle porte maintenant le nom de « Lycée François Truffaut ». J’attends que les élèves soient rentrés pour la photographier :

P1010706.JPG

Pourquoi suis-je allée d’un coup ce jour-là me promener dans mon quartier ?

Par extraordinaire, on m’avait indiqué un magasin où trouver des petites bottes fourrées repérées des semaines plus tôt dans un magazine : rue Debelleyme. J’ai appris cette adresse le lundi 2 janvier. Le mardi 3 janvier, j’étais là, face à mon ancienne école, plantée devant la vitrine en question. Elle était entièrement décorée de petites bottes de toutes les couleurs, même celle que je voulais. En entrant, il n’y avait rien dans la boutique, l’espace était immense et vide, c’était étrange, les murs étaient entièrement peints en noir et deux balançoires pendaient du plafond. Planche en bois, cordages. Dessus se balançaient une jeune fille et un jeune homme ; la boutique était en sous-sol. J’ai montré la couleur des bottes, le gars m’a demandé « pour enfant ? », j’ai dit « euh non, carrément pour moi ». « je vais voir » a dit le garçon ; c’était drôle, il avait l’air un peu dégoûté mais doux, comme le sont les timides qui cherchent à avoir l’air snob et détaché. Celui-ci était très gentil.

choux shoes.jpg

Il m’a sorti des bottes de plusieurs couleurs, mais il n’avait plus celles que je voulais, même pas ma taille dans d’autres modèles.

Je suis partie, j’ai erré encore un peu dans ces rues aimées, toutes neuves, pourtant si pâtinées... comme moi quand je me pomponne, rafraichie de couleurs, pâtinée d’expériences et de souvenirs.

Je n’ai pas eu mes petites bottes, mais j’ai fait ma belle promenade. Je rêve d’autres journées comme celle-là.

P1010712.JPG

Qu'y a-t-il derrière cette belle porte rouge ? .......

 

 

18:34 Écrit par Hélène Merrick dans Blog | Lien permanent | Commentaires (18) | Tags : pont aux choux, promenade, liberté

17/12/2011

Maman vers 1930

maman jeune fête école.jpg

La première petite fille à gauche, debout, c'est ma maman, à une fête de son école, quel âge a-t-elle? Elle est née en 1920, ce doit être aux alentours de 1930 alors...

 

Maman jeune fête lycéejpg.jpg
La revoici, bizarrement à la même place, à gauche la première debout, un peu voûtée pour être à la hauteur de son petit partenaire, elle est plus grande, sûrement au lycée, coiffée à la garçonne, à la Louise Brooks...
Ces extraordinaires photos composées, posées, elles ont traversé le temps, comme des trésors.

 

 

 

18:48 Écrit par Hélène Merrick dans Blog | Lien permanent | Commentaires (15) | Tags : petite fille aux grands yeux

05/12/2011

Beaux acteurs

Je n'ai pas encore trouvé l'identité de l'acteur sur la photo de Françoise la Comtoise, mais au moins celles des deux acteurs suggérés par nos blogueurs. (D'ailleurs c'est honteux, oui-oui ! de ne pas reconnaître Pierre Fresnay !!! )

Pierre Fresnay.jpeg

Voilà Pierre Fresnay, il était Marius dans la trilogie de Pagnol : Marius, Fanny, César

 

Il était marié avec Yvonne Printemps, avec qui il formait un couple très exubérant (elle était très jalouse!), il a joué aussi dans L'Assassin habite au 21, il était l'Inspecteur Wens dans plusieur films, puis il a joué Monsieur Vincent, Le Défroqué, Un Grand Patron, Le Corbeau avec Ginette Leclerc, La Grande Illusion avec Erich Von Striheim.... Vous avez sûrement vu certains de ces films

 

 

 

La photo de Françoise n'est pas non plus celle de Pierre Richard Wilm que voici :

P.R. Wilm.jpegTrès beau garçon, aux rôles tragiques (j'ai la flemme de chercher !)

 

 

 

 

Il ne reste plus qu'à identifier le monsieur à l'autographe, je vais y arriver !

 

16:20 Écrit par Hélène Merrick dans Blog | Lien permanent | Commentaires (7) | Tags : portraits noir et blanc

21/11/2011

bon pied bon oeil !

Bonjour mes Amis ! Que ceux qui se tracassent si gentiment pour moi se rassurent : tout va bien !

Des bêtes tracasseries accumulées m'ont empêchée (les vilaines!) de venir vous abreuver de mes diverses divagations, mais en attendant de reprendre le rythme (tamouré, chachacha, madison, que des danses très à la mode !) voici une petite fée prête pour aller danser !

Fée fleurie.jpg

Gros baisers à tous ! A très bientôt ...

23:51 Écrit par Hélène Merrick dans Blog | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : bonne nouvelle

10/10/2011

Un Vote de plus!

Hélène et sa poupée Anaïs.jpgMes Amis, vous m'avez perturbée "grave" avec vos réactions à mon feuilleton sur le Lycée ! Voici le problème :

• Au départ, c'est un roman, dans cette histoire, il y a du vrai et du faux.

- Le vrai, c'est la rentrée en sixième, le cirque de changement de classes et de professeurs, le quartier, le nom de ma copine Betty.

- Le faux, c'est le nom de "l'héroïne" (Jacqueline, dite Lili), la composition de sa famille (frères et soeurs en pagaille), la profession de la maman et du papa, le lieu exact du lycée, la mixité des cours. Ce n'était pas comme ça "en vrai" !

• Voilà ma perplexité : que souhaitez-vous lire ? Un roman, basé sur quelques faits réels ? ou ma vraie vie, ma vraie rentrée, ma vraie famille (c'est beaucoup moins folklorique, mais j'ai remarqué que l'âge aidant, moi-même je ne lis plus de romans, mais des auto-biographies!)

• Je ne fais plus de note tant que vous n'aurez pas voté... en masse !!! Na.

Gros bisous perturbés à tous !

(Photo : Lélène demande son avis à Anaïs, sa poupée joliment renfrognée. Anaïs s'en tamponne, évidemment)

12:27 Écrit par Hélène Merrick dans Blog | Lien permanent | Commentaires (13) | Tags : perplexité, réalité ou fiction ?

15/09/2011

A la prochaine!

Sans oublier un seul instant de la Bloguinade, voici encore quelques photos avant la prochaine, on se dit au revoir, pas adieu !

cabanon, henri débouche, bob, gilbert, André.JPG
Absorbés par le débouchage d'une bonne bouteille !
Dîner, gateau.JPG
Un côté qui discute, un autre qui rêve en attendant le gâteau !
 
 
Françoise découpe le gateaiu.JPG

La belle Comtoise découpe la folie du dessert

Pierrette, Hélène, 2 chignons.JPG
Avant les adieux, concours de chignons !
Hélène, Grillon, Pierrette.JPG
Dernière vue sur la table de bombance et le frigo plein à craquer !
mirabelle.jpg

Au revoir belle Mirabelle !

Dans quelques mois on en débouchera une autre !

15:08 Écrit par Hélène Merrick dans Blog | Lien permanent | Commentaires (13) | Tags : bloguinade, dîner, dernière

04/09/2011

Bacchanale au Cabanon


P1010166.JPG

Cette photo ne dira rien à ceux qui n'étaient pas présents, mais beaucoup à ceux qui s'appuient sur cette belle table de bois. Derrière la bouteille, y en a une, et je dirai même y a une Biche qui se cache et secoue la caisse

P1010167.JPG

Un vrai roman-photo, et c'est pas fini !

Il faisait frais dehors, mais sous les poutres on avait bien chaud

P1010168.JPG

Pendant un an, Françoise, la belle Comtoise, a entraîné son Gigi l'Amoroso dans une aventure presque sans fin : vider un grand cabanon de jardin dans lequel des générations de franc comtois entassaient des trésors : des bocaux à confitures, des planches, des bouteilles vides, des bidons vides, des boites vides, des cartons vides, des tonneaux (vides?) des vieilles chaises, des sommiers, des matelas, des chaise-longues, des ratons-laveurs, des vieilles machines à laver, des cuisinières, des pelles, des rateaux, des nounours, des fouines, des résidences à souris, des hamacs pour chauve souris, des bouts de vélos, des bouts de voitures, des tuiles, des briques, des tapis volants, une soucoupe volante oubliée par les précédents visiteurs ...

Toute cette activité avait pour but de recevoir une troupe de personnages virtuellement sympathiques, mais qui sait, parmi lesquels il y avait peut-être des grands nerveux, des agités ou des déprimés. Par chance, aucun des invités ne méritait de tels adjectifs. On s'en était aperçu pendant la visite de la Grotte mystérieuse et dans celle des Salines sans sel mais piquantes.

Après avoir tout jeté, sauf de magnifiques bidons de lait, nettoyés, bichonnés, Fanfan et Gigi se sont empressé d'entasser de nouveaux objets, tout propres, tout neufs dans le cabanon : cuisinière, four, table, bancs, chaises, et plein de petites décorations à découvrir au long de la soirée.

P1010169.JPG

Y en a toujours un ou une pour lever son verre ! Attention, au premier plan, voici Le Gâteau de compétition, un vrai délire.

A suivre!

 

 

 

 

 

21:18 Écrit par Hélène Merrick dans Blog | Lien permanent | Commentaires (17) | Tags : boisson, bouffe, amitié

10/08/2011

Rien qu'une pause

grillon tonnelle.jpgFaites comme notre Grillon heureux,

patientez sous la tonnelle,

bientôt, nous retournerons dans le Cabanon magique de Fanfan et Gigi,

de si beaux souvenirs qu'on veut faire durer leur évocation encore et encore !

A tout de suite ...

14:59 Écrit par Hélène Merrick dans Blog | Lien permanent | Commentaires (15) | Tags : respiration, parenthèse, promesse

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique