logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

30/07/2012

Gros bras du cinéma

Le 22 aout prochain sortira la suite d'Expendables, Expendables 2, avec Sylvester Stallone en vedette ; comme on voit sur l'affiche officielle, il y a une flopée de gros durs comme lui dans ce film (je ne l'ai pas encore vu et de toutes façons ceux qui le verront en avance n'ont pas le droit d'en faire la critique avant sa sortie !)

expendables 2.jpg

En attendant, pour faire plaisir aux amateurs de ce genre de film et aux fans de ces bôgosses ( il y en a chez les dames et les messieurs !), j'ai établi un album sur ma page facebook. Si ça vous amuse je peux tout transporter ici, voici un avant-goût :

Sly Ciné News 48.jpg

Van Damme CN 29.jpg

La magazine Ciné News était consacré aux héros musclés, j'en ai rencontré (Van Damme, Dolph Lundgren, Chuck Norris, Stallone, Schwarzenegger, Bruce Willis ...) Les pages sont pleines de leurs interviews, car moi aussi j'ai versé "blood sweat and tears" comme disait Churchill, pour écrire sur ces films !

16:54 Écrit par Hélène Merrick dans Film | Lien permanent | Commentaires (9)

06/12/2011

Clark et Loretta

Juste pour le plaisir, en passant, voici deux magnifiques visages :

Gable-300x288.png

 

 

 

Clak Gable (tiens ça faisait longtemps!)

dans "New York Miami", de Frank Capra, avec Claudette Colbert,

C'était juste avant "Autant en emporte le Vent"

 

 

 

Loretta-Young-259x300.jpg

 

 

 

 

 

Loretta Young, tellement belle que je n'ajoute rien !

18:24 Écrit par Hélène Merrick dans Film | Lien permanent | Commentaires (14) | Tags : acteurs américains, années 30

30/04/2011

Et la petite Darrieux!

Me revoici les amis, après un périple dans la famille, dans des campagnes où quelquefois la WiFi se fait désirer, où les PC recrachent avec dédain les clés sorties du four Mac, où finalement on s'en fout un peu d'internet, sauf... si c'est pour communiquer avec les amis!

danielle Darrieux.jpg

 

 

 

 

 

En guise de bonjour, voici des belles photos de Danielle Darrieux, notre grande grande star française, si belle, si douée en tout, si rayonnnante !

Darrieux affiche.jpg

 

 

 

Inouï, ce qu'elle peut être aérienne, une vraie déesse!

 

darrieux_danielle09.jpgLes yeux au ciel, comme si elle discutait avec des anges

 

 

 

 

 

Ingénue, mais pas trop, on la revoit dans Premier Rendez-vous,

Mademoiselle Mozart...

Plus tard avec ses nattes dans Le Rouge et le Noir...

Cette photo, comme celles de nombreuses vedettes des années 50, on la trouvait dans les librairies, et quand on allait à la Kermesse aux Etoiles, on pouvait la faire dédicacer!

Il n'y avait pas de gardes du corps autour des vedettes de cinéma, on les voyait de près, on leur parlait, on était tout près, on rêvait en vrai !

17:31 Écrit par Hélène Merrick dans Film | Lien permanent | Commentaires (10) | Tags : star années 50

17/04/2011

Martine Carol

martinecarol-1.jpg"Martine Chérie" était, comme le fait remarquer notre amie Fan, la B.B. avant Brigitte Bardot.

C'est Brigitte qui l'a détrônée, la jolie Martine, je me souviens d'un très curieux article avec des photos dans Cinémonde où on les comparait, avec des évaluations du genre :

beauté, célébrité, carrière, popularité, classe, "standing" !

Comme c'était les débuts de B.B., le ou la journaliste avait décrété, avec une certaine condescendance, Martine championne toutes catégories!

Voici quelques jolies photos d'elle

martinecarol.jpg

 

 

 

Ces deux-là sont typiques de la mode des années 50, des chignons sages à la Grace Kelly, des robes du soir Vionnet ou Lanvin...

 

 

desir-et-l-amour-01-1-m.jpgJe la préfère comme ça à gauche, désolée de ne pas réussir à l'agrandir, c'est un si joli portrait                          desir-et-l-amour-06-m.jpg

images.jpeg

martine carol.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A droite, la belle Martine photographiée par Harcourt

17:43 Écrit par Hélène Merrick dans Film | Lien permanent | Commentaires (15) | Tags : souvenir, cinéma français

15/04/2011

la Nuit Fantastique

 

nuit fantastc.jpg

Micheline Presle la ravissante, apparait dans les rêves de Fernand Gravey.

La Nuit Fantastique est un film délicieux, drôle et féerique de Marcel Lherbier.

Fernand Gravey, épuisé de travailler la nuit dans les Halles Paris, s'endort  dans le cageots. Il voit alors voler vers lui une jeune femme, blanche et aérienne, une fée de la nuit. Un "jour" il se réveille et la voit réellement devant lui . Rêve-t-il encore, ou est-elle vraie?!

J'adore ce film ! Micheline Presle avait à cette époque un visage si angélique et doux, elle pouvait et a toujours d'ailleurs par la suite, su exprimer l'émotion et la joie avec autant de naturel. Dans Paradis Perdu, elle est bouleversante, dans Boule de Suif, adorable et touchante, des titres, il y en a !

 

m presle.pngEmbarquée dasn la Nuit fantastique, elle vit de drôles d'aventures, surtout avec un certain magicien...

 

 

mich & fernand gr.gifAvec Fernand Gravey (faudra m'expliquer comment agrandir ces timbres-poste, les amis!)

 

 

dames camelias.jpeg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

la voici dans La Dame aux Camélias. Son amoureux a l'air idiot (je ne sais plus qui c'est, m'en vais faire des recherches!)

mp 1.jpgmp 2.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

mp 3.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Assurément à croquer !

 

 

17:55 Écrit par Hélène Merrick dans Film | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : cinéma, rêve

24/03/2011

ELIZABETH

 

1963ColorIreneSharaffVittorioNinoNovareseRenieConley_Cleopatra.jpg

je suis trop triste pour en parler. Cette photo dit tout.

J'ai écrit un livre sur sa vie il y a longtemps. cela fait un an que j'en écris un autre sur elle et sa carrière et maintenant qu'elle n'est plus là, je suis horrifiée à l'idée qu'on puisse croire que je profite de sa mort pour le publier. Plein de gens vont bâcler et "torcher" n'importe quoi sur elle et c'est surtout ça qui me rend malade.

Je reviendrai vous raconter quand je serai moins effondrée.

 

 

 

10:56 Écrit par Hélène Merrick dans Film | Lien permanent | Commentaires (8) | Tags : tristesse, vie éternelle, beauté

23/11/2010

Adieu Julien Guiomar

Julien Guiomar s'en est allé. Il m'a fait rire, il m'a émue, il m'a stupéfiée. Je l'ai rencontré : il était comme on l'imagine, immense, tonitruant, cultivé, élégant, impatient, truculent...

Voici pour vous, une des plus longues interviews que j'ai eu l'honneur d'avoir avec ce bel acteur. Il n'a pas disparu, il est sur nos écrans, dans

les pages de livres et de magazines de cinéma, avec nous, toujours.

. Guimar p.1.jpg

 

Guiomar p.2.jpg
Guiomar p.3.jpg
Guiomar p.4.jpg
Guiomar p.5.jpg
Cet entretien est paru dans La Revue du Cinéma n° 431. C'était un magazine mensuel très beau et très riche en informations, en photos, en sujets, en opinions, en fantaisie aussi, beaucoup de liberté et d'ouverture d'esprit.
(J'ai appliqué la qualité et la netteté maximum pour scanner ces pages, mais c'est encore petit et en agrandissant ça devient flou malheureusement, j'espère que quelques uns d'entre vous réussiront à les lire !)

 

 

17:25 Écrit par Hélène Merrick dans Film | Lien permanent | Commentaires (17) | Tags : prestance, classe, verve, fougue, humour, panache

28/07/2010

Night and Day

 

TOM CRUISE CHERI !
night & day carton.jpg

*** Night and Day

Comédie d’action de James Mangold

Avec Tom Cruise, Cameron Diaz, Peter Sarsgaard, Paul Dano, Maggie Grace

(1 h 40)

(Sorti le 28 juillet 2010)

J’aime beaucoup Tom Cruise. Je me moque qu’il soit prétendument « en perte de vitesse » depuis 2006 (paraît-il), comme s’il était dans le peloton de tête du Tour de France. Je me moque qu’il se soit « converti » à une église moins fréquentée et moins populaire que les autres. A ma connaissance, il n’a tué personne et n’a poussé personne au suicide.

Voilà un homme qui ne fait pas de mal à autrui, ni en actes, ni en paroles. Depuis ses débuts dans le bizarroïde Risky Business, il s’est appliqué à jouer les personnages les plus divers.

Quand on lui demandait de n’être qu’un « jeune premier » comme dans Jours de Tonnerre, il se déguisait en vampire et perdait une dizaine de kilos pour Entretien avec un Vampire. En vrac pour les titres, quand il en a fini avec les pilotes de Top Gun, il s’est donné un rôle de barman idiot dans Cocktail, un joueur de billard obtus dans l’Arnaqueur, un frère peu sympathique dans Rainman. Quand il en a eu assez des Missions Impossibles, il est devenu une espèce d’obsédé sexuel dans Magnolia.

Il a voulu devenir Samouraï, dans le dernier Samouraï, laisser sa marque, modestement, en incarnant un résistant à Hitler dans Walkyrie. Ne pas avoir rencontré tout le succès que ces derniers titres méritaient ne signifie pas que Tom Cruise soit à jeter dans le grand oubli.

affiche night and day.jpg

Dans la vie, et je le sais pour l’avoir rencontré plusieurs fois, c’est un jeune homme (encore maintenant à près de cinquante ans) timide et extrêmement courtois.

 

Il n’est pas grand et ne roule pas des mécaniques. Il regarde son interlocuteur avec curiosité et intensité, avec intérêt même, pose des questions qui lui viennent à l’esprit face à un physique ou une personnalité qui l’intrigue. Il ne fait jamais preuve de mépris et ne regarde personne de haut.

Il m’a toujours donné l’impression d’être un bosseur acharné, un acteur voué à son métier et à son travail, je suis même sûre qu’il a dû surmonter des complexes et des terreurs secrètes pour sortir du lot.

Maintenant qu’il en a pris plein la gu… il revient, courageux, plein d’humour, regonflé à bloc par sa propre obstination.

Le voici dans Night and Day, une comédie d’été, un film d’action, d’amour et d’humour avec des coups de théâtre et des loufoqueries.

Pour ne pas dénaturer la surprise, le ilm débute dans un aéroport, où Tom Cruise repère une passagère ravissante et un peu dans la lune, Cameron Diaz. Quand ils se retrouvent presque seuls dans un avion de ligne, pour une raison mystérieuse que vous découvrirez vous-même, les événements deviennent complètement dingues et plus qu’inattendus. Après c’est la folie jusqu’à la fin. On rit, on s’amuse, on est accroché par le suspense.

Cameron Diaz, toujours pétillante, solaire, radieuse, fait un numéro de fausse évaporée mais dégourdie ; Tom Cruise « met le paquet » : il se moque de son image, met en boîte les films d’espionnage et les grosses ficelles des films d’action, s’offre même une scène de sortie de la mer, tous muscles dehors, pour se moquer gentiment des sculpturaux James Bond.

En cas de pépin, devant la panique de la belle, il prononce des phrases bien croustillantes comme : « Mais voyons, baby, je peux désamorcer une bombe dans le noir avec un élastique et un chewing gum ! »

N’écoutez pas les grincheux, c’est du pur divertissement, du beau boulot, celui d’un type qui ne lâche jamais le morceau et veut exister, envers et contre tous ses stupides détracteurs. L’homme est émouvant, l’acteur est excellent.

J’aime beaucoup Tom Cruise, je ne vous l’ai pas dit ?!

cruise cameron jungle.jpg

C'est pas beau, tout ça ?!  

 

 

17:18 Écrit par Hélène Merrick dans Film | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : tom cruise, cameron diaz, humour, action, romance

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique