logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

11/09/2014

La Fille de Starfix

Bonjour mes amis ! Nous nous retrouvons de temps en temps brièvement sur Facebook, mais ce n'est pas aussi convivial qu'ici, sûr et certain ! Ce Blog 50 m'apparait comme un club de correspondance, un peu intimiste, il m'évoque le petit roman "Le Cercle Littéraire des amateurs d'épluchures de patates", très drôle (en poche, ça vaut la peine d'être lu!). Ne pas y venir, c'est un peu de la paresse, de ma part en tout cas, et je trouve ça dommage. 

Henri Hélène.jpg

Je me suis arrêtée sur le "grand voyage" de Christian, pour les vivants c'est une fin peut-être, pour lui, peut-être un début, qui sait ? Alors aujourd'hui, pour Vivre encore, comme dit le merveilleux Bernard Lavilliers, je me décide à vous présenter des souvenirs particuliers : ceux des six années que j'ai passées au coeur d'un magazine de cinéma des années 80, STARFIX. Le titre est tout bête : "La Fille de Starfix", parce que j'étais là au début et presque jusqu'à la fin de sa parution. D'autres filles sont passées, mais aucune n'est restée aussi longtemps que moi, ce qui m'a valu de la part de mes amis et collègues ce surnom de fille de Starfix !

ma couve préférée.jpg

Au début, on y parlait surtout de films fantastiques, d'action, policiers, science-fiction, aventures, puis ça s'est élargi au cinéma traditionnel. Il n'est pas nécessaire de connaître les films pour lire mes souvenirs, je voulais juste partager cette expérience unique, ne rien oublier, car ce fut la plus belle partie de ma vie, elle a si vite passée, a duré si peu de temps et malgré ça, est restée la plus vivante de toutes. La mémoire est féroce, si elle me quitte un jour, au mois je n'aurais pas tout perdu aux yeux de la Vie en ayant écrit ça.

bannière ln.jpg

 

Comme les éditeurs classiques, ceux qui acceptent de fabriquer des livres en papier, n'ont pas daigné prendre en considération mes gribouillis, je n'ai eu de recours que d'en fabriquer un ebook. La façon la plus simple d'y arriver, c'était de suivre les instruction de kindle amazon, comme pour Fée Rouge. Si vous avez envie de connaître le quotidien d'une revue et celui d'une rédactrice des années 80, une application permet d'y accéder. En attendant voici la couverture (bidouillée par moi-même! à droite du bandeau ci-dessus) et la présentation du contenu.

Avançons, vivons, continuons, résistons !

Je vous embrasse tous chaleureusement.

Quelques mots sur « La Fille de Starfix »

                               par Hélène Merrick

 

  En 1983 paraissait le premier numéro de STARFIX, un magazine mensuel de cinéma si différent des autres qu’il continue, plusieurs décennies après, de susciter l’engouement des lecteurs de l’époque et de leurs descendants.

  « La Fille de Starfix » est un livre est totalement subjectif : j’ai vécu à Starfix des moments si intenses qu’il me fallait un jour en raconter certains. J’ai été la seule fille journaliste au cœur de la rédaction jusqu’en janvier 1990. Des filles sont passées brièvement au cours de ces années, elles ne sont pas restées. Fin 1990, Starfix a tiré sa révérence après 90 numéros.

  Les piliers de Starfix, Doug Headline, Christophe Gans, Nicolas Boukhrief, François Cognard, Frédéric Albert Lévy, m’ont fait confiance, m’ont aimée, sont restés mes meilleurs amis.

 Christophe Lemaire, rédacteur à Starfix et ami, toujours aussi populaire en ces années 2000, m’a inspiré le titre de ce livre : il me présente toujours comme : « Hélène Merrick, la fille de Starfix » ! Je suis toujours surprise qu’on se souvienne si bien de mes articles et de mon nom. Les réunions de rédaction, les interviews, les festivals, les rencontres, il y a de tout dans ces pages, des débuts, des éclats, des doutes, des gaffes, des réussites, surtout de l’enthousiasme et un amour indéfectible pour Starfix. 

  Dans la mémoire collective, Starfix demeure une référence cinéphile autant qu’une ouverture sur les films populaires ; drôle, insolent, explorateur, novateur, aussi cultivé que culotté, Starfix a bouleversé la vision du public sur le cinéma.

  J’en ai fait partie, Starfix a marqué ma vie. Partagez-le avec moi.

 

      ***

Pour découvrir des photos, aller sur le groupe « STARFIX forever » sur ma page Facebook "Hélène Merrick"


 

           

 

10:18 Écrit par Hélène Merrick dans Souvenirs | Lien permanent | Commentaires (12)

21/08/2014

Christian

Les bons souvenirs ne s'effacent  pas : voici notre ami Christian à la bloguinade 2011, sous la tonnelle, un moment de repos à l'abri de la pluie :

christian.jpg

christian 2.jpg

Bonne fin d'août à vous tous, je pense à vous et à Pierrette qui a perdu une amie chère, Menie Gregoire...

18:53 Écrit par Hélène Merrick dans Blog | Lien permanent | Commentaires (7)

20/07/2014

Une jambe et un livre

maison campagne.jpg

Un petit coin de campagne imaginaire, pour changer des immeubles qui nous bouchent la vue à Paris ! En bas de chez nous, une rue très passante, beaucoup de voitures, de klaxons, d'embouteillages ; en face de chez nous, des façades, et loin derrière, l'horizon, qui se cache ... La ville c'est bien pratique, mais de temps en temps, on aimerait s'en échapper !

Le Grand Frisé fait de la rééducation, bon an mal an, ça devrait progresser, il parait que le fragment inquiétant aperçu sur la radio ne soit qu'une petite écaille qui se recollera toute seule. Pourvu que ce soit vrai !

Pour Anita, une réponse : le petit livre Les Cellules Etoilées, je l'ai fait imprimer en papier en une centaine d'exemplaires, je vais les recevoir bientôt. Ceux qui voudront l'acquérir auront un prix d'ami (prix coûtant), je ne ferai pas de bénéfices dessus, je rentrerai juste dans mes frais, mon envie était surtout d'être lue, que ce soit par deux, ou dix ou cent personnes, on verra bien. On ne le trouvera pas dans les librairies, sauf celle en bas de chez moi, mais je pourrai l'envoyer à ceux qui le souhaiteront.

Si ces exemplaires ne me restent pas sur les bras, j'en ferai moi-même ensuite un eBook sur Kindle comme pour Fée Rouge, pour ceux qui préfèrent lire sur tablette, attendons de voir ce qui se passe !

Passez tous un merveilleux mois d'août, amusez-vous, hydratez-vous, faites des siestes, dansez !

 

12:13 Écrit par Hélène Merrick dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

16/07/2014

Vous souvenez-vous ?

Bonjour à tous ! Je viens vous faire partager une nouvelle qui ne concerne pas la santé de mon Grand Costaud ou la mienne pour une fois ! Quand j'ai rejoint Blog 50, je vous ai offert un feuilleton titré Les Cellules Etoilées. "Après bien des aventures" et des envois à des éditeurs sourds, muets et probablement paralysés, je me suis décidée à le relire, le modifier légèrement pour l'actualiser et à le faire imprimer grâce à une association d'auteurs-éditeurs très sympathiques et actifs ; la plupart d'entre eux en sont au même point de la vie que nous, et figureraient parfaitement dans notre "communauté"! Qui sont-ils ? "écrituriales", sis en Bretagne, et dans quelques jours je recevrai cent exemplaires de mon petit livre ! Après je me débrouillerai pour le distribuer comme une grande ! Voici la couverture, pour partager avec vous la future joie de voir concrétiser un travail de longue haleine :

couverture déf.jpg

Super sympa, la maquettiste a choisi une photo de plage bien flatteuse qui ne date pas d'aujourd'hui, mais on s'en fout, pourquoi pas, hein ?! !

Nouvelles du front : Le Grand Frisé et moi nous nous faisons du mouron, à la radio, on voit un fragment d'os bizarroïde, faudra-t-il le ré-opérer? Brrr... Trouille, trouille

08:18 Écrit par Hélène Merrick dans Dessins | Lien permanent | Commentaires (6)

17/06/2014

A plein temps

Bonjour Mes Amis ! Merci pour tous vos messages d'amitié et vos encouragements : mon Grand Frisé (qui n'a pas les cheveux frisés, mais j'aime bien ce surnom !) est toujours dans son fauteuil et de temps en temps sur ses cannes, mais sa jambe lui fait très mal, c'est surtout ça l'épreuve pour lui, plus que d'être immobilisé.

2 Fées 4 Lorialaits.jpg

Il lit quand il oublie sa douleur, il regarde un peu la télé, mais pas longtemps. Pour moi c'est une occupation à plein temps, ce qui n'est pas désagréable du tout, à part le fait de savoir qu'il souffre. Sinon, eh bien, les affaires habituelles : courses, rangements, nettoyage, tout ce que nous faisons toujours, mais multiplié parce que deux dans une maison toute la journée, c'est plus de boulot, et puis surveiller les rendez-vous médicaux, veiller à ne pas oublier les piqûres, les prises de médocs, pousser le fauteuil dans les rues quand il faut aller à la radio ou autre, ça fait les muscles ! parfois c'est amusant, parfois un peu dur, le principal c'est de garder le moral, pas vrai ! Je crois que notre Josette a quelques soucis du même genre, je n'ai pas eu le temps d'aller vous visiter sur vos blogs, mais mon coeur est avec vous, et je grapille des notifications sur facebook, mais ce n'est pas pareil. Je vous embrasse tous et souhaite vous revoir au plus vite !

Voici deux petites Fées et quatre "Lorialaits", des créatures qui n'ont jamais mal, qui ne sont jamais malades, qui savent voler, et vivent jeunes et en forme éternellement, un vrai conte de fées !

09:58 Écrit par Hélène Merrick dans Blog | Lien permanent | Commentaires (9)

04/06/2014

Cassé !

Mon Grand Frisé s'est cassé la jambe en pleines vacances. Opération en urgence, vis, plaque métallique, rapatriement épique par avion, deux mois d'immobilité deux mois de rééducation, fauteuil roulant, béquilles, on fait face, c'est une occupation à plein temps pour nous deux. Je vous embrasse tous et reviendrai bientôt !

10:21 Écrit par Hélène Merrick dans Blog | Lien permanent | Commentaires (11)

09/05/2014

Pingouins en repos

Mes amis, je n'oublie aucun de vous, et même je pense encore plus fort à vous en ce mois de Bloguinade, snif snif, où je ne serai pas pour une fois ; en attendant juin, quand je serai plus libre de venir sur vos blogs, voici une petite gouache, pour vous tenir compagnie. Je ne suis pas loin, mais absorbée par des tas de "quotidiennetés" ! Amusez-vous bien au soleil de Mai !

pingouins et fée.jpg

10:23 Écrit par Hélène Merrick dans Dessins | Lien permanent | Commentaires (8)

05/04/2014

Ma petite !

Voici Inge, la poupée de mes huit ans ! Je ne pouvais pas rêver plus joli cadeau pour mes ... 18 ans en 68 (débrouillez-vous avec ça! C'est vrai que mon Grand Frisé m'a si bien photographiée que j'ai l'air d'être ma fille, ça fait toujours plaisir). Quelqu'un de bien sympathique a mis cette beauté haute de 50 cm sur ebay, et j'ai ainsi pu retrouver ma Inge !

Inge sur table et ordi.JPGVoyez comme elle est jolie ! Ses petites boucles rebiquent sur les oreilles, une caractéristique des poupées allemandes des années 50. Les poupées françaises comme la célèbre Françoise ou les petits Colin avaient les cheveux tournés vers l'intérieur, voilà pourquoi je ne la trouvais pas, ne sachant pas d'où elle venait. C'était des neveux de mon Papa qui m'en avaient offerte une, achetée à Athènes. Ils venaient de Grèce pour se rendre en Amérique et avaient fait escale à Paris. C'est grâce à une ancienne photo (ci-dessous avec mon cousin) qu'une experte du Musée de la Poupée à Paris m'avait donné cette indication sur les cheveux de Inge et sur sa provenance.

poupées terrasse.jpg

poupée boucle.jpg

Si un jour (!) je trouve le temps, j'essaierai de lui coudre le même manteau qu'autrefois, comme ça elle ressemblera vraiment à ma petite

Inge et Hélène.JPG

20:42 Écrit par Hélène Merrick dans Souvenirs | Lien permanent | Commentaires (16)

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique